Chiang Mai a été un coup de coeur, Koh Lanta fut un petit délice et Bangkok une difficile découverte.

Arrivées en bus à 6h du mat’ dans la capitale thaïlandaise, nous nous faisons harceler par les chauffeurs de taxi qui essaient d’obtenir une course à un prix élevé. Épuisées par un long voyage nous n’avons pas la force de négocier et suivons au hasard un chauffeur. Arrivées dans notre hôtel je me rends compte que je me suis trompée dans ma réservation mais le réceptionniste nous trouve une chambre. Nous y avons même accès à 9h30 après moults thés et avoir épuisé nos batteries de téléphones en connexion wifi. L’extrême gentillesse des employés est incroyable. Nous prenons une douche et faisons une sieste matinale bien méritée. Puis nous partons visiter la ville.

Tentaculaire et sans centre spécifique, Bangkok nous met à l’épreuve.

Nous nous retrouvons dans des marchés où les poissons grouillent et les odeurs nous surprennent. Nous atteignons Kao San road un peu plus loin histoire de découvrir le phénomène. Kao San road est la rue des backpackers et voyageurs en tout genre. On y vend de tout et surtout des vêtements. Bien plus chers qu’à Chiang Mai. Je regrette presque d’avoir été trop prudente niveau budget les jours d’avant.

Bangkok nous désarçonne de nouveau le lendemain : elle est bruyante même le matin, gigantesque, difficile à cerner, et on se sent presque agressées par les tuk-tuks et vendeurs de rue.

Le grand palais et l’histoire de Bangkok

Nous visitons le Grand Palais à son ouverture. Pensant que nos vêtements sont adéquats nous arrivons les premières … Suivies d’une multitude de groupes venant de tous les pays. A la porte on se fait refouler car pas en règle vestimentairement parlant. On file s’acheter quelques fringues histoire d’être présentables.  En attendant les groupes nous passent devant … Grrrr … Mais … Le palais est grandiose avec des sculptures, mosaïques et peintures de toutes les couleurs. 

Un peu d’histoire :

La construction de ce palais en 1782 au bord du fleuve Chao Phraya et en face de la petite ville de Thonburi fut considéré comme la naissance de Bangkok.  Une nouvelle dynastie de rois se mettait en place dans ce qu’on appelait alors le royaume de Siam.  En quelques générations de rois la ville s’étend, Thonburi devient un quartier, et un système de canaux se développe autour du fleuve. Cela vaut à Bangkok sa réputation de Venise asiatique. Entre temps le palais s’agrandit. Il s’étale aujourd’hui sur 29 hectares, et sa somptuosité est à la hauteur de sa taille.

C’est aussi au grand palais que se trouve le bouddha d’émeraude, emblème national thaï, et Wat Pho, le temple abritant le fameux bouddha allongé.

A la fin de cette matinée où nous en avons pris plein les yeux nous partons vers des marchés mais ne trouvons pas réellement chaussure à notre pied. Nous mangeons dans un boui-boui et décidons de faire un tour en barque.

Une virée sur les khlongs, canaux typiques du vieux Bangkok

Nous embarquons sur les Khlongs, ces canaux de Bangkok ou jadis les thaïs circulaient et les marchands faisaient affaire. 

S’ils ont l’air mignons et pittoresques aujourd’hui, ces canaux furent en grande partie détruits pour faire place aux routes bétonnées afin de moderniser la ville. Les Khlongs ont pourtant eu un rôle majeur dans l’histoire de Bangkok : ils permettaient la circulation des habitants, et donc la socialisation et le commerce grâce aux marchés sur barques.

Aujourd’hui il reste de ce mode de vie quelques marchés touristiques sur barques pour des emplettes matinales. Nous les avons loupé puisqu’il est déjà 14h quand nous montons dans notre petite barque pour explorer les Khlongs. Mais nous profitons du calme pour découvrir l’ouest de Bangkok, le fameux quartier de Thonburi. Les habitations en bois succèdent aux belles villas coloniales et nous apercevons quelques vieux temples. Cette douce balade au rythme d’une eau calme et au vert nous repose et nous requinque.

Chinatown : street food et objets bizarres au rendez-vous

Le soir nous tentons Chinatown pour dîner : la rue principale du quartier est large et éblouissante avec ses néons en chinois. Elle grouille de voitures et tuk-tuks en tous genre.

<

p style=”text-align: justify;”>Les trottoirs sont envahis de vendeurs de nourriture installés à la va-vite. je pioche des brochettes, des gyozas, des nouilles et fruits frais au gré des étals. Nous croisons une mamie tirant sa charrue remplie de maïs, des touristes venus intrigués par les lieux comme nous, des enfants qui jouent dans la rue et des thaïs qui se baladent. Les lieux sont très animés et en plus de dîner on trouve un tas d’objets et de vêtements sur le marché de nuit. Après une bonne promenade nous décidons de rentrer dormir alors que le bruit et les lumières commencent à nous fatiguer.

Bangkok aura été bouillonnante, étonnante, épuisante et un peu décevante. Je crois que c’est compliqué de visiter une ville de cette envergure. J’aurais peut-être du prendre plus d’infos, ou rester plus longtemps, ou suivre un guide. Mais elle regorge de secrets et de quartiers que je n’ai encore pas explorés. Du coup je suis restée sur un goût d’inachevé. Si je reviens j’essaierai de visiter avec des locaux ou des gens qui connaissent déjà la ville.

Bonnes adresses et conseils pour visiter Bangkok :

  • Venez visiter le grand palais tôt, à son ouverture à 8h30 sinon bonjour la foule !
  • Un hôtel sympa : Tara Place est abordable (plus ou moins 40€ la nuit), confortable, bien placé entre le grand palais, Kao San road et le quartier étudiant Tewet.
  • Achetez des étoffes au marché indien et des épices dans les marchés thaïs traditionnels.
  • Prenez un guide si vous restez moins de 3 jours si le pouvez/voulez pour le palais ou une visite d’une partie de la ville.
  • Kao San road est sympa mais chère pour les emplettes.
  • Embarquez pour les Khlongs sur une petite barque privée.
  • N’essayez pas de tout faire à la fois. Concentrez-vous sur un quartier ou une attraction à la demi-journée voire plus 😉

Perrine

Voyageuse un peu aventureuse, je suis partie de mes Alpes françaises natales pour découvrir le monde et ses curiosités. Ici je partage mes expériences, mes voyages, mes découvertes, mes pensées en PVT.

Un petit mot ?

Fermer le menu