Dessiner, écrire, photographier, bloguer, filmer, peindre … Garder une trace de son voyage et la diffuser.

Street art poétique à WellingtonPour raconter la découverte, la curiosité, la rencontre avec l’Autre … Et inexorablement témoigner des liens créés entre les peuples. Ces liens qui tendent à préserver la paix dans le monde. Parce qu’en voyageant on a pu aller au-delà des haines et des préjugés. On a justement su tisser ces fameux liens.

Et quelle que soit la forme que prend la volonté de s’exprimer sur son/ses voyage(s), elle ne peut être que bénéfique à l’Humanité. Elle fait avancer la compréhension entre les différentes cultures. Ayons une approche scientifique, sociologique ou artistique, qu’importe tant que cela nous rend plus riches, riches d’Humanité.

Au lendemain des tragiques évènements à Paris, mais aussi au Moyen-Orient, nous devons tenter de dépasser les émotions et continuer toujours plus : voyager, rencontrer, échanger, apprendre, écrire, photographier, dessiner, bloguer … Exprimer et mettre en forme ce que l’on découvre afin de transmettre notre part d’Humanité … Tenir un carnet de route puis revenir à la mère patrie pour se ressourcer et raconter avec nos “nouveaux yeux” … Repartir de plus belle …

Vive les PVT, les programmes type Erasmus et autres Leonardo ! Ils permettent à notre génération (et aux générations futures j’espère) de voyager, de s’expatrier et d’apprendre de la plus belle manière qui soit.

J’ai créé ce carnet de voyage virtuel comme beaucoup, suite à mon projet de PVT, pour transmettre ma découverte de la diversité de l’Humanité.

Continuons d’aiguiser nos plumes, nos pinceaux, nos caméras, notre esprit pour échanger grâce à nos voyages.

Pour garder les yeux ouverts sur le monde qui nous entoure et favoriser l’amitié entre les peuples. Pour nous, pour nos victimes, pour un monde meilleur.

Perrine

Voyageuse un peu aventureuse, je suis partie de mes Alpes françaises natales pour découvrir le monde et ses curiosités. Ici je partage mes expériences, mes voyages, mes découvertes, mes pensées en PVT.

Un petit mot ?

Fermer le menu