Je ne saurais dire pourquoi j’avais envie de découvrir Dunedin. Sa péninsule m’attirait, mais aussi le fait qu’elle soit étudiante … Et située presque sur la route des Catlins (où je ne serai finalement pas allée malheureusement).

Dunedin a été un coup de cœur. Je crois que c’est parce qu’il s’agit un peu de la Wellington de l’île du sud avec ses cafés, ses soirées animées grâce aux étudiants (et son mauvais temps …).

J’ai aussi vécu un moment un peu hors du temps dans ma minuscule auberge de jeunesse à l’ambiance très conviviale. Jouer aux cartes, cuisiner ensemble, découvrir la nationalité des autres, parler de ses expériences en Nouvelle-Zélande, prendre des conseils, des bons plans, se balader ensemble, prendre la route pour aller à la chasse (visuelle) aux pingouins en début de soirée … Dunedin est le lieu de mon retour à “la relation humaine de voyage” si je puis dire. En effet, mon premier arrêt à Kaikoura était purement touristique. Et si l’ambiance en auberge était sympa, on sentait que c’était tout de même l’usine.

Dunedin et ses vieilles pierres

Les vieilles pierres sont le symbole de l’installation d’une communauté écossaise :

La gare de Dunedin
La gare de Dunedin
La gare - Dunedin
Bonjour Dunedin
une église à Dunedin
Les églises en vieilles pierres témoins de l’histoire écossaise de la ville

Dunedin et sa belle peninsule

Dunedin se trouve au fond d’une magnifique péninsule avec des bateaux, des animaux sauvages et des belles plages :

Les belles plage de la péninsule de l'Otago
Les belles plage de la péninsule de l’Otago

Des pingouins aux yeux jaunes, que je n’ai aperçu que de très très loin 🙁 à mon grand désespoir, puisqu’ils avaient plus ou moins arrêté de venir tous les soirs apparemment à cette période de l’année … Mais une belle soirée avec la rencontre d’un lion de mer, duquel j’ai eu peur de m’approcher :

Un lion de mer dans la péninsule de l'Otago
Un lion de mer dans la péninsule de l’Otago

Etre une touriste à Dunedin et enchaîner les visites guidées

Sur recommandation de mes voisins de lit d’auberge je suis allée visiter Speight, la brasserie locale et emblématique de la ville. La visite était animée par un passionné et il y avait une super ambiance. Je suis contente de ne pas l’avoir loupée alors que j’avais hésité n’étant pas sûre qu’une heure et quelques avec la bière pour sujet principal me convienne.

Je suis aussi allée visiter Cadbury, la fabrique de chocolat. Cadbury est une marque que l’on retrouve dans quasiment tous les pays anglo-saxons mais pas ailleurs, ou en tous cas pas en Europe continentale. C’est du chocolat basique et sucré alors cette visite c’était vraiment pour faire plaisir à mes papilles. Et excepté pour les degustations ce fut une belle perte de temps à mon humble avis pas très objectif… Le guide en faisait trop, il fallait que tout soit over-cool et over-fun. La fin m’a laissée pantoise avec le déclenchement d’une cascade de chocolat. Je n’aime quand on joue avec la nourriture.

Et entre 2 averses et 3 rayons de soleil je me suis régalée dans les cafés et pubs de Dunedin. J’ai notamment mangé de délicieux pancakes à la rhubarbe, au miel et à l’abricot 🙂

Voici quelques photos :

les cafés à Dunedin
les cafés à Dunedin

Les cafés - Dunedin

les petits café de Dunedin
les petits café de Dunedin
Pancakes à Dunedin
Pancakes abricot rhubarbe et miel à Dunedin
Brasserie Speight - Dunedin
Speight : la brasserie emblématique de Dunedin
La péninsule de l’Otago et ses moutons

Une bonne adresse

Je conseille et sur-conseille l’auberge dans laquelle j’ai séjournée : le Pavlova Palace anciennement appelé Elm Lodge il me semble. Deux maisons l’une en face de l’autre dans une rue bien en pente (typique de Dunedin) à 10 min du centre. Venez pour dormir, wwoofer, rencontrer des gens. Les propriétaires sont jeunes et avaient repris l’auberge depuis 9 mois quand je suis arrivée. Ils bossent dessus pour la rendre un peu moins branlante (ahah). C’est propre et convivial. Un pain frais fait maison tous les matin nous attend dans la cuisine à partager entre voyageurs et volontaires (kiwi style bien sûr, ne vous étonnez pas devant la texture, mettez-le directement au grille pain 😉 ). Et cerise sur le gâteau ou plutôt moumoute frisée sur le mouton : un pavlova est offert tous les soirs à 21h 🙂 A vos réservations !

Perrine

Voyageuse un peu aventureuse, je suis partie de mes Alpes françaises natales pour découvrir le monde et ses curiosités. Ici je partage mes expériences, mes voyages, mes découvertes, mes pensées en PVT.

Cet article a 3 commentaires

  1. Alors là, j’adore ! Vraiment charmant !
    Entre une architecture impressionnante et en même temps avec ses endroits qui semblent (d’après les photos) un peu plus intime. Je comprends ton coup de coeur !

    1. Merci et ça doit aussi venir du fait que les centre-villes en Nouvelle-Zélande sont souvent composés de grands buildings. Là j’avoue que j’ai particulièrement apprécié 🙂

Un petit mot ?

Fermer le menu