Posted in Canada Carnets de voyage

A bord du Canadien, au milieu des prairies

Voyageuse un peu aventureuse, je suis partie de mes Alpes françaises natales pour découvrir le monde et ses curiosités. Ici je partage mes expériences, mes voyages, mes découvertes, mes pensées en PVT.
A bord du Canadien, au milieu des prairies Posted on 20 mars 20163 Comments
Voyageuse un peu aventureuse, je suis partie de mes Alpes françaises natales pour découvrir le monde et ses curiosités. Ici je partage mes expériences, mes voyages, mes découvertes, mes pensées en PVT.

Deuxième nuit en train : mal au dos et réveil tôt. J’avais besoin de me dégourdir les jambes. Heureusement une longue pause à Winnipeg est prévue. Goodbye l’Ontario, bonjour les Prairies ! Je suis contente de pouvoir bouger et me balader dans une ville dans laquelle je ne suis pas sûre de revenir.

Bonjour Winnipeg

Winnipeg a la réputation de ne pas être très intéressante. Le peu que j’en ai vu en quelques heures m’a pourtant bien plu :

◊ Nous sommes allées déjeuner chez Pancake’s house, qui comme son nom l’indique est spécialisé dans les pancakes. Ce fut bon et rassasiant. Puis j’ai dit au revoir à ma compagne de voyage, qui, elle, était arrivée à destination.

◊ Je suis ensuite partie à la découverte du Forks market et du musée des droits de l’homme.

The Forks market à Winnipeg
Le musée des droits de l’homme à Winnipeg

Le Musée des droits de l’homme

J’ai eu un coup de cœur pour le musée, construit dans une architecture moderne. Très récent il présente le concept des droits de l’homme, avec des espaces consacrés au Canada. Comme au Te Papa Museum à Wellington j’ai adoré l’interactivité et la pédagogie mises en place pour faire passer les messages.

J’ai commencé par découvrir un grand hall avec une fresque d’événements, de lois et d’idées dédiées aux droits de l’homme au fil des siècles. En face de ce hall il y a une introduction en audio avec des diapos, des vidéos, des sous-titres en français/anglais ainsi qu’une personne s’exprimant en langue des signes de temps à autre.

La suite propose une vision de l’humanité selon certains peuples amérindiens. Je découvre aussi les différents combats menés pour les droits de l’homme au Canada : les femmes, les peuples indiens, les inuits et les travailleurs. Tout est détaillé.

Visiter le musée des droits de l’homme à Winnipeg
Visiter le musée des droits de l’homme à Winnipeg
Visiter le musée des droits de l’homme à Winnipeg

 

Puis en montant dans les étages on trouve d’autres thématiques mais je n’ai pas eu le temps de tout visiter car le train repartait un peu avant midi. Des sujets tels que le rapport au silence devant la condition humaine ou la Shoah sont abordés.

Winnipeg m’a donné une impression de ville paisible avec peu de gratte-ciels et des bons petits lieux pour manger. J’ai remarqué sur mon guide qu’il y avait tout de même un nombre intéressant de musées. Ma compagne de voyage originaire de Winnipeg m’a dit qu’on y mangeait bien et que dernièrement beaucoup d’initiatives voyaient le jour. En revanche le climat est rude : il n’est pas rare qu’il y fasse -25°C l’hiver (voire moins) et l’été est propice à l’invasion de moustiques. Ça ne fait pas rêver…

Retour au train, se balader dans les prairies

Je suis revenue à la gare pour le train de midi et j’ai embarqué de nouveau avec des passagers neufs … 🙂

C’est parti pour les prairies du Manitoba et les collines de la Saskatchewan.

Les paysages se font plats et les étendues de neiges à pertes de vue m’accompagnent en début d’après-midi. Puis la neige se fait un peu plus rare, les herbes jaunes dépassent. Peut-être sommes-nous déjà en Saskatchewan, the Land of the Living skies, le pays au ciel vivant. Il faut dire que le paysage donne réellement l’impression de se rapprocher du ciel avec ses prairies vallonnées. Je ne peux dire que le paysage est somptueux mais il est reposant et change de la veille. J’avoue avoir tout de même hâte d’être au lendemain pour voir les Rocheuses.

Bien sûr nous nous arrêtons à chaque passage de train de fret.

Le coucher de soleil fait ressortir les couleurs chaudes de la Saskatchewan.

Les discussions vont et viennent dans la salle panoramique.

Les collines de la Saskatchewan
Les collines de la Saskatchewan
De la pèche sur glace en Saskatchewan
Un coucher de soleil en Saskatchewan
Un coucher de soleil en Saskatchewan
Coucher de soleil à bord du Canadien

Je vais ensuite manger un peu et essaie de m’endormir tôt. Le train étant surchauffé et le confort minime, il vaut mieux tenter un grosse nuit … D’autant que la dernière journée promet d’etre belle !

17 Le Canadien entre Toronto et Vancouver - Winnipeg et Saskatchewan PVT WHV Canada
Les prairies du Manitoba
Voyageuse un peu aventureuse, je suis partie de mes Alpes françaises natales pour découvrir le monde et ses curiosités. Ici je partage mes expériences, mes voyages, mes découvertes, mes pensées en PVT.

3 comments

Un petit mot ?