Après une dizaine de jours en famille autour de Montréal et moults hésitations j’ai embarqué pour l’ouest canadien. Lundi dernier j’ai pris le bus pour Toronto la business city bien busy.

Après une bataille acharnée avec différents contenants puis une victoire sans appel de la valise, j’ai pris un train pour la capitale. Le lendemain, enregistrement à CDG sur le vol en partance pour Montréal à 7h25 avant la première gorgée de tout type de boisson chaude identifiable.

2016 est arrivée. Finalement. Pas forcément en douceur et surtout avec des montagnes russes au niveau émotionnel : famille, boulot, projets tout est passé du positif au dépressif et inversement.

Là, maintenant, j’ai envie de clore virtuellement sur le blog ce road-trip dans l’île du sud. J’ai du mal. Beaucoup d’émotions, de couleurs, de formes, de rencontres, de choses que je ne reverrai sans doute jamais. Ce pays est d’une beauté incroyable.

Lorsque l’on débarque dans la région de Tasman, après la West coast, il ne nous reste que 3 jours. Alors il faut choisir pour profiter et ne pas courir : le parc national Abel Tasman ou Golden bay ? Du kayak ou de la rando ? Du sport ou du farniente …?