En arrivant à Chiang Mai j’espérais être dépaysée et éviter une ville tentaculaire ou trop verticale comme Bangkok. Le charme a opéré. Chiang Mai fait partie de mes meilleurs souvenirs sur ces 18 jours en Thaïlande. Elle m’a donné envie de revenir dans le nord de ce beau pays. Alors, voici Chiang Mai en 8 mots :

La vieille ville de Chiang Mai : un havre de paix

Durant notre séjour nous nous sommes baladées presque uniquement dans la vieille ville. Elle est calme, peu fréquentée par les véhicules, regorge de petites rues, de temples, de marchés,  de restaurants, de cafés et de guesthouses. Nous avons logé à la Villa Thai Orchid sur Soi 8 et ce fut une guesthouse absolument géniale. Très facile d’accès, nous avons exploré en long en large et en travers le vieux centre de Chiang Mai. Il est tantôt frénétique, tantôt calme. Les rues deviennent piétonnes lors des marchés en soirée et s’ouvrent de nouveau aux scooters, tuk-tuks et voitures en journée. 6 jours durant nous avons écumé les marchés, les bouis-bouis, les petits restos. C’est aussi ici que l’on peut réserver des activités et excursions. Il y a pleins d’agence de voyages. On peut randonner dans la jungle, prendre des cours de cuisine, faire du rafting et rencontrer des éléphants.

Bon plan : logez dans la vieille ville si vous visitez Chiang Mai. Je vous recommande notre guesthouse qui était très abordable à 30€ la nuite pour 2 incluant le petit déjeuner. Et n’hésitez pas à négocier lors des réservations de tours  et activités en agence (cuisine, rando, tours avec les éléphants, raftings, etc. …)

 

Le massage : moment de détente

Nous avons testé le massage thaï et nous avons adoré. Nous nous sommes faites masser les pieds (j’ai essayé de ne pas trop pouffer durant la séance mais c’était dur !!!!!). L’accueil thaï était absolument divin : nous nous sommes faites nettoyer les pieds en début de séance. Puis on nous a prêté une serviette traditionnelle et offert du thé.

Bon plan : nous avions choisi l’institut de massage Women’s massage center faisant partie du “dignity network”. Il est recommandé par pas mal de guides et de voyageurs. Les masseuses sont des ex-prisonnières en reconversion. Ce fut à la fois un plaisir et une bonne action.

Le curry thaï, plat typique et délicieusement épicé

J’ai goûté aux currys thaïs : ils sont épicés et doux à la fois grâce au lait de coco. Chiang Mai fut de loin la ville où j’ai le mieux mangé en Thaïlande. Les plats étaient délicieux et peut-être moins influencés par le tourisme de masse que sur les îles ou à Bangkok. Le curry vert est délicieux mais le curry local à Chiang Mai est le Khao SoyLes nouilles de blé (nouilles de riz dans le reste du nord-ouest de la Thaïlande) et le poulet sont plongés dans une soupe épicée à base de lait de coco, curcuma, sauce soja, piment rouge, pâte d’épices et de curry jaune, sauce de poisson, sucre de palme et jus de citron vert. Comment dire ? C’est épicé, chaud et doux à la fois. Pour le côté moins épicé nous avons dégusté le Pad Thaï plat typique de nouilles sautées avec des légumes et le Khao Pat, qui est du riz frit avec des légumes et du poulet.

La jungle : un peu en ville, beaucoup autour

Le climat chaud et humide du nord de la Thaïlande offre une nature luxuriante. Nous sommes allées marcher dans la jungle une journée. Au programme : araignées velues de la taille de la paume de nos mains, bâton de marche pour éloigner les serpents à sonnettes, rencontres hispaniques et éléphantesques. 

Chiang Mai est aussi très verte. Non pas qu’il y ait pleins de parcs, mais on trouve des plantes ornementales partout et des jardins autour des temples. C’est très agréable et toujours esthétique.

Les éléphants : entre éthique et envie de voyageuse

La Thaïlande c’était l’occasion de voir des éléphants. Il s’agit de l’un des symboles du pays : ils sont représentés presque partout. Notre hôte nous a dit qu’elle  les adorait. Elle nous a expliqué qu’elle trouvait qu’ils apportaient joie et sérénité alors elle avait mis une peinture ou sculpture d’éléphant dans chaque pièce de la guesthouse. Pour aller voir ces majestueux animaux de près nous avions repéré un site recommandé par le monde entier (c’est à dire le Routard, le Lonely Planet, Trip Advisor et des blogueurs). Il s’agit d’Elephant Nature Park mais puisqu’il est victime de son succès il faut réserver son tour au moins 2 à 3 semaines en avance. Nous n’avions bien évidemment rien prévu et avons dû opter pour une option différente. Nous nous  sommes renseignées en agence et avons spécifiquement demandé un lieu où les animaux sont bien traités et où on ne monte pas dessus. C’est comme cela que nous sommes parties en rando dans la jungle avec option rencontre avec des éléphants. Très impressionnants ; ce sont des animaux sociaux, aimants et intelligents.

Bon plan: réserver Elephant Nature Park en avance sur leur site web ou demander des conseils à la guesthouse en réception.

Les marchés : repousser ses limites gustatives et acheter des souvenirs

Nous avons arpenté pas mal de marchés de jour et de nuit. Du plus touristique au plus local. On trouve de tout sur les marchés : des vêtements, de la déco, des bijoux, des souvenirs made in China et de la nourriture. Nous sommes allées au marché du samedi en plein dans la vieille ville, alors que les rues étaient devenues piétonnes pour l’occasion, mais aussi au night bazaar un peu plus excentré, et au marché au fleurs vers la gare. Nous avons aussi découvert par hasard des mini marchés. C’est dans ces marchés que nous avons mangé pour 2€ et acheté des trucs plus ou moins utiles. j’ai aussi essayé du scorpion grillé et des larves sautées ! Si si ! Le scorpion a un peu le goût de réglisse salé et les larves ont un goût de thon pas très bon. Pas si terrible au final 😉 Mais nous avons acheté des sarouels, des robes colorées et autres souvenirs.

Les temples bouddhistes : merveilleux trésors de Chiang Mai

Comme je vous disais dans mon billet précédant nous avons découvert des temples bouddhistes pour la première fois de notre vie. Ils sont pléthores dans la vieille ville ! Nous avons visité  Wat Phra Sing le plus célèbre avec  Wat Chedi Luang, un des rare monuments en pierre sans peinture (patrimoine de l’ancien royaume de Lanna). Ma préférence va aux temples où l’on peut voir la charpente du toit en bois. Et parmi mes temples préférés il y a Wat Rajomontean.

Bon plan : pour les sites les plus touristiques venez tôt le matin (ils ouvrent souvent vers 5h ou 6h). Sinon n’hésitez pas à vous perdre dans les rues et découvrir des petits temples.

Les tuks-tuks

Genre de petit scooters-avec-remorque-aménagée-colorée, les tuks-tuks sont des taxis locaux. Ils multiplient leurs prix par 2 voir 3 pour les touristes mais ça reste une expérience (tout dépend de notre niveau de candeur bien sûr). Nous nous sommes laissées embarqué plusieurs fois pour sortir du centre-ville. Attention : toute course se négocie, et les prix se repèrent en avance pour éviter de trop se faire avoir.

Bon plan : parler avec des voyageurs et à la réception de la guesthouse pour avoir une idée des prix.

Alors ça vous tente ? 😉

Perrine

Voyageuse un peu aventureuse, je suis partie de mes Alpes françaises natales pour découvrir le monde et ses curiosités. Ici je partage mes expériences, mes voyages, mes découvertes, mes pensées en PVT.

Un petit mot ?

Fermer le menu