Effleurer les Rocheuses canadiennes

En juin je suis allée voir du côté des Rocheuses. J’ai été accueillie par des forêts d’un vert bien foncé, une petite pluie fine et quelques 7°C. Des couleurs, des odeurs et des bruits : les épines des sapins mouillées, les oiseaux, les déclinaisons de vert, le bleu turquoise, les nuages se jouant de la neige agrippée aux sommets.

Ξ  J’ai rencontré Lake Louise  Ξ

Ce n’est même pas une bourgade, ce sont quelques hébergements jouant plus ou moins habilement à cache-cache avec des arbres, des animaux sauvages et des lacs sublimes. Voici le côté face :

Découvrir les Rocheuses canadiennes en Alberta PVT WHV Canada working holiday Lake Louise (16)
Lake Louise

Ici on peut dormir bord du lac, moyennant 500 à 700$ la chambre, au fameux Fairmont, voici donc Lake Louise côté pile :

Alors ça fait peur ou ça donne envie ? Que faire ? Comme moi : se faufiler dans la salle de resto’ pour voir ce que ça donne de l’intérieur 😉

 

Ξ  Mais le vrai bijou de ce petit coin de paradis est Lake Moraine  Ξ

Une perle turquoise au milieu des sapins surplombé par des sommets enneigés presque toute l’année, et sans immeuble cette fois :

Lake Moraine
Lake Moraine

On peut randonner tout autour ou voguer dessus en canoë. J’ai marché, si je reviens, je tente le canoë 🙂
Le soleil m’a fait l’honneur d’apparaître alors j’ai pu faire quelques belles photos que voici :

J’ai profité cette période où, malgré un grand nombre de visiteurs en apparence, on peut facilement faire 300 mètres de marche et ne plus voir personne. Enfin seuls ! (les parents et la fratrie comprendront). A la mer et en montagne je ne suis pas toujours très sociable (conclusion personnelle tirée de cette aventure).

La pluie et la brume ont donné un effet … Mouillé ! Et non ce n’est pas poétique, mais ça permet d’apprécier la forêt que l’on aime habituellement quitter pour des vues plus panoramiques.

Ici, J’ai aussi découvert un peu d’histoire canadienne : le train a amené les premiers touristes au bord des lacs au 19ème siècle et a fini d’unifier le pays. La société canadienne des chemins de fer n’avait plus d’argent pour continuer la construction de la voie ferrée est-ouest jusque Vancouver… Qui n’avait promis d’être officiellement ralliée au Canada que si elle avait une vraie voie de communication avec l’est. Pour renflouer les caisses il y eu l’idée du tourisme avec l’hôtel Fairmont. Pour le meilleur et pour le pire, mais surtout pour s’en prendre plein les mirettes !

Le Fairmont n’étant pas trop mon style (ni dans mon budget), j’ai séjourné dans l’unique auberge de jeunesse de Lake Louise (de chez HI-Canada). Elle était mignonne, conviviale avec une équipe souriante et chaleureuse (et je ne dis pas ça car je bosse pour l’assoc’, j’ai réellement apprécié le moment passé là-bas 🙂 ). Il y avait des petits dortoirs confortables, des espaces communs douillets et des rencontres comme je les aime : débarquer avec un « Hi, my name is…  » puis enchainer avec des conversations et des rires. Se changer pour avoir des vêtements secs et parler des envies du lendemain, cuisiner ensemble et discuter autour d’une bouteille de vin. Avoir un échange avec des voyageurs. Enfin ! Je n’ai pas eu ça à Vancouver, j’étais restée sur ma fin lors de mon arrivée. Je me suis rattrapée à Lake Louise. J’ai profité. Je venais d’arriver dans les Rocheuses, le temps d’une semaine.

About Perrine

Globe-marcheuse un peu aventureuse j’écris sur ce petit bout de web qui fait office de carnet de route. Je rêve, j’explore et j’apprends en voyageant et travaillant un peu partout grâce à mes études, mes PVT/WHV, mes road-trips. Viens donc faire un bout de chemin avec moi.

You May Also Like

9 comments on “Effleurer les Rocheuses canadiennes

  1. 6 juillet 2016 at 7h04

    Le côte face de Lake Louise me conviendrait bien, et Lake Moraine encore plus. Effectivement il n’est pas difficile de faire 300 m (voir plus) pour se retrouver en pleine nature, et oublier un peu notre monde si hostile . Ton père préféré.

    • 6 juillet 2016 at 4h50

      Je me doutais que ça te plairais 🙂

  2. 6 juillet 2016 at 8h05

    en voyant tes tres belles photos les souvenirs du séjour familial me reviennent Que de bons moments……

    profites bien biz Brigitte

    • 6 juillet 2016 at 4h52

      Oui je crois que j’ai entendu parlé de cette expédition 🙂 Je profite, je profite tant que je peux !

  3. 6 juillet 2016 at 4h39

    quel beau paysage . cela donne envis d aller se promener la bas . ta couz laetitia

  4. 6 juillet 2016 at 4h53

    Oui c’est sublime !!

  5. 6 juillet 2016 at 7h28

    Ces paysages sont vraiment fabuleux !

  6. 16 juillet 2016 at 4h45

    Oui, et les couleurs sont impressionnantes !

Un petit mot ?