A bord du Canadien, dans les Rocheuses

Après l’Ontario et les Prairies, je me réveille à 5h du matin, heure locale, en Alberta à Edmonton. 2ème ajustement des horloges, c’est parti pour l’Ouesr Canadien.

Nous sommes apparemment très en avance. Et… je ne suis pas très bien. J’essaie de dormir encore. Le train est arrêté longtemps à Edmonton avant de repartir mais il est bien trop tôt pour se balader en ville. Et malgré l’avance nous devons redémarrer à l’heure prévue.

Je craque. Je vais me faufiler dans une douche discrètement, même si je n’ai pas vraiment le droit puisque je suis en classe éco. Nous avions repéré les douches en allant voir le restaurant et ça m’étais resté en tête : elles sont accessibles, alors pourquoi ne pas tenter ? Mission accomplie et je continue ma lancée sur un petit déjeuner.

Le train commence à repartir doucement.

L’un des employés de Via Rail avec qui je discute m’explique que nous avons des membres d’une famille royale à bord et c’est pour cela que nous sommes en avance : nous sommes prioritaires sur la route vis-à-vis des autres trains. L’argent reste le meilleur moyen d’accélérer les choses …

Je décide de rester toute la matinée voire même la journée dans la salle panoramique, car la route promet d’être belle. Pour le moment nous traversons les parties vallonnées de l’Alberta. Il n’y a pas tant de neige mais vu les lacs gelés il ne fait pas moins froid. Les fermes sont pléthores et parfois on retrouve l’ancienne architecture typique en bois rouge des premières fermes canadiennes. Je n’ai malheureusement pas pu capter de belles images de ces fermes.

Voici un aperçu du dernier jour :

About Perrine

Globe-marcheuse un peu aventureuse j’écris sur ce petit bout de web qui fait office de carnet de route. Je rêve, j’explore et j’apprends en voyageant et travaillant un peu partout grâce à mes études, mes PVT/WHV, mes road-trips. Viens donc faire un bout de chemin avec moi.

You May Also Like

One comment

Un petit mot ?