Chuuut! PVT en préparation ….

Je voulais encore parler de la Nouvelle-Zélande et donner quelques impressions sur Sydney en plus… Mais après quelques aventures professionnelles intéressantes / alimentaires (au choix) en France, qui m’ont pris du temps, voici que je passe au PVT Canada. C’est The projet en 2016. J’ai vaincu de justesse la seconde cyber-guerre des clics organisée par #EICCanada sur leur serveur web au printemps 2015. J’ai fini sur liste d’attente au 3ème combat de clics, puis j’ai été gentiment repêchée le 21 avril 2015. J’ai rempli comme une grande fille les dossiers en ligne, tout en restant auprès de mamie le temps que papi se fasse opérer. J’ai profité de la famille, et j’ai eu le fameux sésame !

PVT-Canada-2015 (2)

Source de la photo

Depuis que j’ai pris mon billet (pas trop cher et sans faire 5 fois le tour du monde) j’ai décidé de vaquer à mes occupations favorites d’un nouveau départ version « moi en ébullition » :

Acheter/lire un guide pour découvrir un peu la culture, l’histoire et la nature du pays. Ledit guide restera certainement fermé au fond de mon sac à dos en voyage (comme d’hab, en fait).

Dévorer des blogs et sites web avec des infos utiles (bonjour PVTistes.net).

Refaire un gros tri dans mes vêtements et moults « accessoires » de voyage – Mention spéciale neige & grand froid.

Prendre une assurance voyage pour éviter de me plomber mes économies en cas de pépin aigu et faire la paperasse nécessaire au départ.

Voir mes amis et leur dire de nouveau au revoir, mais surtout : suivez mes aventures sur mon blog !

Fantasmer encore et encore sur mes futures aventures, même si je risque de belles galères, mais ensuite on en rigole tous, pas vrai ?

Réécrire mon CV en anglais.

Une fois sur place j’essaierai de mettre en œuvre les éléments appris en Nouvelle-Zélande : ne pas vouloir tout faire, et tout voir mais prendre le temps, ne pas s’acharner à rester quelque part s’il n’y a pas de boulot et faire attention au budget. Si j’arrive à être zen et gérer tout ça je serai une grande fille 🙂

Mes envies de découvertes :

J’espère pouvoir retravailler en auberge de jeunesse, éventuellement en office de tourisme ou dans un lieu en lien avec la culture et l’art.

J’espère découvrir les parcs nationaux de l’Alberta, Vancouver et la Colombie britannique, le Québec, les provinces atlantiques et la culture acadienne, les secrets des prairies mais aussi peut-être une partie du grand nord (le Yukon) et un (petit) peu les États-Unis…

Beau programme non ? (un peu chargé je crois)

Des conseils pour le Canada ?

 

About Perrine

Globe-marcheuse un peu aventureuse j'écris sur ce petit bout de web qui fait office de carnet de route. Je rêve, j'explore et j'apprends en voyageant et travaillant un peu partout grâce à mes études, mes PVT/WHV, mes road-trips. Viens donc faire un bout de chemin avec moi.

You May Also Like

4 comments on “Chuuut! PVT en préparation ….

  1. 20 janvier 2016 at 9h19

    Oh la la, le Yukon, la Colombie-Britannique. Tu vas aussi faire un tour du côté du Nouveau Brunswick ou de la Nouvelle-Ecosse ou alors peut-être l’Alaska? Je salive déjà de lire tes prochains récits! Elle est prête cette valise? 😉

    • 20 janvier 2016 at 11h58

      Valise absolument pas prête mais ça viendra vite 😉
      L’Alaska me fait en effet rêver ! On verra ce que je prendrai le temps de découvrir. Je ne veux pas courir trop car c’est tout de même un grand pays.
      Et si je le peux j’irai vers la Nouvelle-Ecosse aussi 🙂

  2. 21 janvier 2016 at 6h01

    Je crois que l’assurance voyage est obligatoire (c’est pas l’Océanie !) et doit couvrir la longueur de ton PVT si tu veux pas que la durée en soit amputée.

    • 21 janvier 2016 at 9h44

      Oui j’ai lu ça sur pvtistes.net je crois. Je vais donc faire attention à la durée. Il me semblait que c’était aussi obligatoire en Océanie …Mais comme ils vérifient moins les papiers, certains ont tendance (à tord) à croire que tout est en option …Et ça donne parfois des situations financières malheureuses…

Un petit mot ?