Ode à mon van

Après quelques péripéties en solo je rejoins ma copine de voyage Mathilde. Ça y est nous sommes des backpackeuses professionnelles : nous avons loué un VAN !! Trop la classe. Maintenant je vais pouvoir me la péter, dire à mes amis, tous ceux qui veulent bien m’entendre que j’ai voyagé en van en vrai routarde. Super ! Un petit mot ? Une petite description ?

Je squatte les apps et le guide

Tu prends les manettes et le klaxon

Nous embarquons

Nous tournons en rond

Nous nous perdons

Que dis-je nous explorons

Petit van petit van pouet pouet

Le matin en se réveillant

Nous reprenons le volant

Les odeurs au vent

Nous allons nous cacher

Chaque soir au coucher

Pour ne pas exploser le budget

Petit van petit van pouet pouet

Le van en Nouvelle-Zélande

Vous avez dit glamour et poétique ?

Est-ce qu’on parle du nombre de demi-tours ?

Des campings échecs n’existant pas ?

Ou des plans foireux pour ne pas payer le camping ?

De la nourriture conservée au chaud ?

Mais du froid la nuit et les bruits bizarres de la nature ? (aaah ces citadines)

Du mec à poil le matin en face dans l’autre van alors qu’on n’avait pas pris l’option strip-tease à l’air de camping ?

Du rétro qui bouge tout seul sans qu’on lui ait rien demandé ?

Du (petit) nombre de douches qu’on a prises ?

Du toit ouvrant qui ne se referme pas ?

Du bordel de vêtements de filles et de dépliants touristiques inutilisés ?

Mais s’est senties chez nous dès la première minute 🙂 Et ça c’est l’essentiel !

Et le premier lieu où notre cher van nous a gentiment amené fut le magnifique lac Tekapo :

Balade au Lac Tekapo Découverte du Lac Tekapo  Rando au Lac Tekapo Voir le Lac Tekapo

[ La location de van : vérifier s’il y a un tarif pour le nombre de kilomètres parcourus ou si ce n’est qu’un prix à la journée, comparer essence/diesel/consommation, les tailles et options en plus (mobilier, etc), tous les sites web existants, faire attention à l’assurance et rouler à gauche 🙂 Nous avons pris Lucky rental, ni mieux ni moins bien que d’autres, et voici le billet de blog de Margaux qui donne quelques éléments de comparaison. ]

About Perrine

Globe-marcheuse un peu aventureuse j’écris sur ce petit bout de web qui fait office de carnet de route. Je rêve, j’explore et j’apprends en voyageant et travaillant un peu partout grâce à mes études, mes PVT/WHV, mes road-trips. Viens donc faire un bout de chemin avec moi.

You May Also Like

2 comments on “Ode à mon van

  1. 4 mai 2015 at 1h43

    Merciiii pour le lien 🙂 Et profitez à fond, ça me déprime depuis mon bureau parisien =(

    • 5 mai 2015 at 8h37

      De rien 😉 et rassure toi ces billets sont post-roadtrip car je suis souvent déconnectée sur la route, donc j’écris après selon mes petites notes … Là j’avoue que j’ai aussi un petit coup déprime spécial grisaille…

Un petit mot ?