Le bleu de Pukaki, la grandeur d’Aoraki

Après une journée aux première couleurs merveilleuses à Tekapo, nous prenons la route pour Mount Cook. Et les paysages ne cessent de nous émerveiller. A même pas 3h de route, nous retrouvons un lac bleu turquoise encore plus grand : Pukaki ! 

Nous passons la nuit en camping et nous réveillons avec ces couleurs pastelles apaisantes :

Se réveiller au lac pukaki
Lac Pukaki, et au fond Mount Cook / Aoraki

On aperçoit au fond de cette photo des sommets enneigés : ce sont les Alpes du Sud où se trouve Mount Cook, Aoraki en maori. Montagne de légende, sommet le plus haut de Nouvelle-Zélande, le mystère l’entoure. En effet, il est presque inaccessible puisque très dangereux et seuls les alpinistes les plus entraînés tentent l’ascension. Presque la moitié des sommets de ce massif sont recouverts de neiges éternelles : il n’en fallait pas moins pour attiser notre curiosité. Nous sommes parties à l’assaut (visuel) d’Aoraki en ce jour de mars très frais et ensoleillé.

Nous prenons alors la route longeant le lac Pukaki pour arriver au village de Mount Cook, départ des sentiers de randonnée. La cinquantaine de kilomètres effectués pour atteindre le village nous en met plein la vue :

longer le lac pukaki pour voir mt cook aoraki
La route le long du Lac Pukaki
les glaciers à côté de mt cook aoraki
Glaciers aperçus à la fin de la route

Une belle balade nous attendait dans la Hooker Valley au départ du village d’Aoraki/Mt Cook. Nous avons pris notre temps et mis environ 3h pour arriver au lac glaciaire et revenir au point de départ.

balade dan la hooker valley vers mt cook aoraki
Le chemin serpentant la Hooker Valley

Entre les parois de montagnes creusées par les glaciers quelques milliers d’années en arrière, les ponts suspendus, la rivière qui serpente …

balade vers mt cook aoraki dans la hooker valley
Notre balade dans la Hooker Valley

… Et les magnifiques montagnes qui nous regardent de haut …

rivière dans la hooker vally vers mt cook aoraki
Arrivée au lac glaciaire

… Nous ne savons plus où donner de la tête dans ce décor sublime. Au programme de cette promenade s’ajoutent aussi de belles rencontres et de bonnes rigolades.

mt cook aoraki vu depuis le lac pukakiSelon la légende maorie Aoraki et ses 3 frères étaient les fils de Rakiuni, le Ciel. Lors d’un voyage vers Papatuanuku, la Terre Mère, leur canoé s’est échoué alors qu’ils tentaient de passer un récif dans l’océan. Ils se hissèrent debout sur leur canoé, mais le vent froid du sud les gela soudain sur place les transformants ainsi en pierre. Leur canoés devinrent l’île du sud de la Nouvelle-Zélande, appelée auparavant Te Waka o Aoraki. Et Aoraki le plus grand  en fut le plus haut sommet, les autres frères étant les montagnes de la chaîne des Alpes du Sud.

Vous vous posiez des question sur les origines de la Nouvelle-Zélande ? Voici donc une petite partie de la réponse 😉

[ Infos pratiques : le chemin commence au village de Aoraki/Mt Cook et c’est sincèrement la balade la plus facile du monde avec une vue sublime, des ponts suspendus et un sentier large sentier menant au pied des glaciers. Compter 3h pour bien profiter. Plus d’infos ici sur les balades aux alentours en plus de celle-ci. ]

About Perrine

Globe-marcheuse un peu aventureuse j'écris sur ce petit bout de web qui fait office de carnet de route. Je rêve, j'explore et j'apprends en voyageant et travaillant un peu partout grâce à mes études, mes PVT/WHV, mes road-trips. Viens donc faire un bout de chemin avec moi.

You May Also Like

2 comments on “Le bleu de Pukaki, la grandeur d’Aoraki

  1. 9 mai 2015 at 9h57

    Le Mont Cook, un de mes endroits préférés de Nouvelle-Zélande. J’ai vraiment été fascinée par ces montagnes 🙂 Très joli blog en tous cas ! Je like ta page facebook pour te suivre. Je viens de rentrer de NZ après 3 mois et je n’ai qu’une envie c’est de repartir, hihi !

    • 9 mai 2015 at 10h58

      Moi aussi j’ai été fascinée, et les couleurs sont magiques ! Merci pour facebook, j’ai vu que tu avais un blog créatif aussi 😉

Un petit mot ?