Au bout de la route, le Fjordland

Nous devions rester sur Queenstown, mais le soleil était apparemment au rendez-vous dans le sud et nous ne voulions pas manquer ça. C’est l’avantage de voyager sur une île pas si grande, on peut bifurquer quand on veut 😉 Direction le Fjordland donc !

Débarquer dans le Fjordland

route entre Queenstown et Milford Sound
La route entre Queenstown et le Fjordland le long de la montagne

Le Fjordland c’est au bout de l’île du sud, loin, et pas forcément évident à mettre en place. Mais il faisait beau, très beau, nous avions envie et nous avons tenté après un verre de vin blanc du Central Otago (oui ça aide dans la démarche). Ce fut l’un des plus beaux moments de notre voyage. Le parcours annonçait déjà la couleur : la route le long du lac et contre les montagnes en face de Queenstown  était très belle … Le lendemain nous nous sommes levées alors que les fjords n’étaient encore que des ombres. Nous avons roulé le temps que le soleil pointe le bout de son nez. Enfin, nous les avons vu au petit matin. Entre les moments en forêt avec une végétation dense et verte foncée, les clairières avec la vue sur les montagnes et les panneaux aux multiples départs de balades ou rando. C’était un peu comme dans un rêve.

Nous arrivons à l’embarcadère. Oui parce que nous allons prendre le bateau. Le fameux. Tout le monde embarque en croisière ou en rando dans le Fjordland, sinon comment admirer ? Les petits bateaux partent là où s’arrête la route. Nous sommes arrivées au bout de la route. J’ai trouvé cela merveilleux : arriver au bout, après c’est fini. C’est la nature qui reprend le dessus. Ça fait rêver.

A l'embarcadère, devant le fjord du Milford Sound
Au bout de la route, à l’embarcadère, devant le fjord du Milford Sound

 

fjordland - croisière à milford soundNous avons ainsi embarqué à bord de notre petite croisière. Du thé dans une main et l’appareil photo dans l’autre. Oui sinon ce n’est pas drôle. En véritables touristes nous nous sommes laissées portées par cette excursion. C’était impressionnant ces montagnes qui sortent de l’eau, ce vert, ces cascades, cette mer, ces animaux … Même ce petit bateau si touristique paraissait ridicule à côté de Mère Nature. Même cette croisière si célèbre dans le fjord du Milford Sound n’est plus qu’une petite chose à côté de la grandeur des rochers, des falaises, puis de l’ouverture à la mer de Tasman.

balade dans milford sound

Les nombreuses photos que j’ai faites me paraissent bien fades à côté de mon ressenti face à ce fjord. Je l’avais vu mille fois en photos, mes amis y étaient allé, les pubs ne manquent pas en auberge de jeunesse. Mais en réalité ce n’était pas seulement une photo pour montrer qu’on l’avait fait, c’était un beau moment. J’en ai presque oublié le froid qui compressait mes mains.

Randonner dans les fjords

Notre retour sur la terre ferme nous a donné envie d’explorer encore plus loin et de prendre de la hauteur. L’effort physique est ainsi arrivé par la petite rando du Key Summit. Il s’agit du début/de la fin (c’est selon le sens) du fameux Routeburn Track (encore un des fameux GREAT WALKS de Nouvelle-Zélande). La prise de hauteur s’est faite très agréablement : le sentier était à l’ombre avec une arrivée dégagée au sommet. En haut nous nous sommes senties entre deux massifs : les fjords avec leurs forêts denses et les montagnes donnant sur Glenorchy, du côté du Central Otago. C’était tellement grisant comme sensation !

le fjordland vu du Key Summit sur le Routeburn Track
Vue de la vallée depuis le Key Summit. C’est là que serpente la route du Fjordland
vue sur les montagnes au key summit
Les sommets des Alpes du sud. Derrière il y a Glenorchy puis Queenstown.

[ Infos pratiques sur le Fjordland : Le seul point de ravitaillement pour la nourriture et l’essence est le village de Te Anau à 2h de route du Milford Sound. Il vaut donc mieux bien prévoir le temps que l’on passe dans le parc national et sur l’unique route qui traverse le Fjordland. ]

[ Infos pratiques pour le Milford Sound : les croisières sur Milford Sound et/ou Doubtful Sound se réservent sur Internet. Nous avons ainsi eu accès a des réductions sur bookme.co.nz. Nous avons organisé notre excursion dans le Fjordland au dernier moment pour etre sures d’avoir du soleil puisque nous étions flexibles depuis Queenstown. Ceux qui n’ont pas de véhicule peuvent tout de meme réserver une excursion incluant le bus aller-retour depuis Queenstown. ]

[ Infos pratiques pour la rando au Key Summit : cela ne prend pas plus de 3h aller-retour. Il y a un bonne montée qui serpente dans la forêt au début, puis on marche a découvert une fois arrivé au sommet. Et il y a des toilettes sèches, mais attention la porte ne ferme pas et c’est très venté … Il vaut mieux demander à quelqu’un de la tenir. ]

Et vous avez-vous déjà exploré des Fjords ?

About Perrine

Globe-marcheuse un peu aventureuse j’écris sur ce petit bout de web qui fait office de carnet de route. Je rêve, j’explore et j’apprends en voyageant et travaillant un peu partout grâce à mes études, mes PVT/WHV, mes road-trips. Viens donc faire un bout de chemin avec moi.

You May Also Like

7 comments on “Au bout de la route, le Fjordland

  1. 10 mai 2015 at 7h32

    Woaw, tes photos sont superbes ! Touriste ou pas, la croisière sur le Milford Sound sera un tour obligatoire pour nous. Je refuse de passer à côté de cette beauté (et c’est pas si cher, je crois !)

    • 11 mai 2015 at 2h27

      Les prix sont autour de 50$ (on peut trouver des réducs sur Internet) pour Milford. Doubtful est beaucoup plus cher mais l’expédition est bien différente. Nous avons beaucoup hésité avant de choisir Milford Sound.

  2. 12 mai 2015 at 4h35

    Vraiment de magnifiques photos ! Effectivement, il y a de quoi être tenté par Fjordland. Merci pour la balade.

    • 13 mai 2015 at 3h28

      Avec plaisir 😉

  3. 25 mai 2015 at 9h03

    Ma Pépée, (ça faisait longtemps!), ton blog déchire ! Tes photos sont sublimes et tes articles très intéressants, culturellement et humainement parlant. J’étais déjà tentée d’y aller, mais là tu me pousses un peu plus ! Si j’avais su que tu partais, je me serais jointe à l’aventure !! C’est top ce que tu as fait, merci de nous faire partager ton voyage. Bisous !

    • 25 mai 2015 at 9h37

      Merci ma Lisa ça me va droit au cœur, il faut qu’on se capte tout de même un de ces jours pour se raconter nos vies depuis le temps 😉

      • 25 mai 2015 at 9h59

        Ca me ferait vraiment très plaisir ! 🙂

Un petit mot ?