Waiheke, l’île aux vignobles et aux plages désertes

Je sais que ce n’est pas très chronologique, mais en regardant mes photos d’Auckland, j’ai eu envie de vous parler de Waiheke island. C’est une île dans la baie d’Auckland.

Petit paradis à 40min de ferry de la plus grosse ville de Nouvelle-Zélande, elle possède des vallons, des plages, des lieux sauvages, des vignobles, des petites maisons typiques … Et quelques autochtones implantés ou semi-implantés (comprenez « ayant une résidence secondaire » 🙂 ).

Nous avons embarqué sur le ferry un dimanche matin à 6 : moi, une belge, un libanais, une coréenne et deux sud-américaines rencontrés à Auckland. 40 minutes de bateau dans la baie d’Auckland pour accéder à Waiheke = 40 minutes d’émerveillement devant la skyline d’Auckland, les petits îlots non habités, le volcan de Rangitoto island, où même la petite baie de Waiheke vers laquelle nous nous dirigeons.

La journée commence bien : on en a plein les yeux !!!!

Le volcan de Rangitoto dans la baie d'Auckland
Le volcan de Rangitoto dans la baie d’Auckland
Auckland - Skyline
Auckland – Skyline
Waiheke Islande - Baie d'Auckland
En arrivant sur Waiheke island

Arrivés à Waiheke, nous sommes accueillis par des bénévoles au point infos avec pleins de conseils, de bonnes idées, un grand enthousiasme et des adorables sourires (indémodable ici vous dis-je). Nous choisissons de prendre le bus et non de louer une voiture. l’ile est trop petite pour que ce soit intéressant. Une fois dans le bus, nous allons au bout du parcours : le but est de revenir en marchant le maximum et en passant un peut partout. Une magnifique plage nous attend au terminus du bus : les couleurs sont exacerbées entre le soleil, la mer, les nuages, le sable et les plantes … Et je n’ai jamais vu une plage aussi déserte !!! On a presque l’impression d’être des aventuriers.

Waiheke Auckland Nouvelle-Zélande Working Holiday PVT
Notre plage au terminus du bus

Après une balade et une trempette des pieds sur la plage, nous décidons de prendre le chemin qui s’enfonce dans l’arrière- pays. Derrière les petites résidences secondaires, les palmiers, et une belle montée, nous voilà dans les collines envahies de vignobles.

Nous marchons dans les vignobles pendant 1h ou 2 et nous passons plusieurs collines avant de nous décider à nous arrêter dans un des restaurants qui accueillent les amateurs de vin. Nous voulons découvrir les productions locales. Ici pas de prétention derrière les noms des vins et cépages, pas de discours pompeux proutprout pouetpouet. On nous propose de tester différents vins présentés simplement sur un plateau dans une prairie qui fait office de terrasse.  Rien de bien transcendant au niveau du goût, c’est du vin, c’est plutôt bon, et servi en toute simplicité c’est agréable … Bon je ne suis pas experte alors je ne peut pas vraiment avoir une opinion évoluée … En conclusion j’ai surtout apprécié le vin blanc (comme d’hab).

Waiheke Island et ses vignobles - Baie d'Auckland

Nous repartons ensuite crapahuter dans les collines, puis nous décidons de prendre quelque chose à grignoter. Nous prenons de nouveau le bus après s’être baladés entre les maisons et les jardins.

Waiheke vignobles Auckland Nouvelle-Zélande Working Holiday PVT
Les chemins de traverse entre les vignobles

Nous atteignons la dernière plage de la journée. Les nuages arrivant, nous nous posons prudemment et vérifions les horaires du bus pour ne pas louper le ferry de 19h. Certains d’entre nous se baignent, d’autres se reposent sur la plage.

Waiheke Island - Baie d'Auckland
La derniere plage avant le depart

Nous prenons le bus vers 18h et nous rencontrons une dame sympathique comme tout : elle a une petite maison secondaire ici et nous explique qu’elle vient tous les weekends jardiner et profiter du calme. Elle est toute étonnée de voir tant de nationalités au sein d’un même groupe. Nous lui expliquons que les auberges de jeunesse et les cours d’anglais sont propices aux rencontres internationales. Elle nous raconte alors qu’avant personne ne vivait sur cette île de manière permanente car il n’y avait que très peu de lignes fluviales qui la reliait à la capitale. Maintenant il y a des gens sédentaires, des petits commerces et même une école. Certains prennent le bateau tous les jours pour aller au travail à Auckland, d’autres travaillent sur l’île. Elle a choisi de rester en ville, en attendant la retraite, par facilité.

Cette journée s’achève sur un retour somnolent en bateau et une fois sur la terre ferme Auckland nous paraît plate par rapport aux collines arpentées toute la journée !

[ Infos pratiques : on peut faire le tour de l’île en un jour mais je serai bien restée un weekend entier pour apprécier plus longuement les plages et la nature. Un Wwoofing peut s’avérer être intéressant là-bas… Et il y a même une auberge de jeunesse. Les mollets sont tout de même tres sollicités surtout si on coupe à travers champs dans les collines. Mais on apprécie d’autant plus. Les trajets aller-retour en bateau se réservent à l’ambarcadère au bout de Queen Street dans Auckland downtown. ]

About Perrine

Globe-marcheuse un peu aventureuse j'écris sur ce petit bout de web qui fait office de carnet de route. Je rêve, j'explore et j'apprends en voyageant et travaillant un peu partout grâce à mes études, mes PVT/WHV, mes road-trips. Viens donc faire un bout de chemin avec moi.

You May Also Like

2 comments on “Waiheke, l’île aux vignobles et aux plages désertes

  1. 10 mai 2014 at 9h22

    L’île a l’air très sympa! J’espère qu’on pourras y aller et c’est sur le Woofing c’est le bon plan pour en profiter sans trop dépenser!

    • 12 mai 2014 at 6h12

      Oui et il y a plusieurs petites îles comme celle-ci dans la baie d’Auckland. Je ne sais pas ce que vous planifiez exactement, mais si vous être dans le coin n’hésitez pas à les explorer. Je n’en ai fait que 2, Waiheke et Rangitoto, mais il y a d’autre petits paradis 🙂

Un petit mot ?