W.W.W : Welcome to Windy Welly

Wellington la venteuse
Wellington la venteuse

Posée sur ses collines au fond de sa baie, Wellington la venteuse m’a accueillie avec un beau soleil. Et peu de vent, curieusement.  Mais il est vite arrivé pour me montrer qu’ici je devrai faire avec un climat un peu capricieux. Eh oui il faut la mériter la small coolest capital in the world !! D’ailleurs elle ne faillit pas à sa réputation selon ma petite expérience de 2 semaines : des paysages superbes entre mer, ville et collines avec une vie artistique et créative importante.

Plus on prend de la hauteur plus c’est chouette : entre les petites maisons, les escaliers cachés, les collines avec des points de vue sur la baie.

Plus on descend plus … C’est chouette : cafés, vie nocturne, boutiques créatives, musées…

Plus on longe le waterfront plus … C’est chouette aussi : re-musée, patinoire, re-cafés, plages, beaux paysages, marché …

Bref,  c’est une ville à taille humaine, moins internationale qu’Auckland, moins étalée, plus facilement traversable. Mais ça bouge avec une belle scène culturelle, des fêtes étudiante et on garde le côté nature. Il n’est jamais loin. Eh oui, la Nouvelle-Zélande quoi. La ville sans la nature ici ce n’est pas possible. Belle harmonie.

Je ne saurai encore bien décrire encore cette ville, une chose est sûre je m’y sens bien ! Après Auckland, c’est une autre belle impression des (rares) villes néo-zélandaises.

A suivre donc … 🙂

(chouette !)

About Perrine

Globe-marcheuse un peu aventureuse j’écris sur ce petit bout de web qui fait office de carnet de route. Je rêve, j’explore et j’apprends en voyageant et travaillant un peu partout grâce à mes études, mes PVT/WHV, mes road-trips. Viens donc faire un bout de chemin avec moi.

You May Also Like

One comment

Un petit mot ?